ACDC - Back in black

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AC/DC - Hells Bells

A quinze ans, l’esprit enfantin des Beatles avait laissé la place à la fureur du hard-rock. Alors fan invétéré des mythiques AC/DC depuis la sortie de l’album Let There Be Rock, je fus, comme des dizaines de millions d’autres, époustouflé par la grandeur du chef-d’œuvre Highway To Hell.

Quel ne fut donc pas mon désarroi lorsque l’inimitable Bon Scott décida de quitter ce bas monde après une soirée beaucoup trop arrosée. L’attente sur l’avenir du groupe fut insoutenable, mais Angus Young et ses acolytes ne nous laisserons pas trop le temps de cogiter. L’album Back In Black, vibrant hommage à cet être si cher, sortira quelques mois plus tard, avec cette intro glaciale et magnifique aux sons des cloches de l’enfer, Hells Bells. Le morceau et l’album sont entrés dans la légende, Back In Black devenant d’ailleurs le second album le plus vendu de tous les temps derrière l’inaccessible Thriller de Michael Jackson.

Le rustre Brian Johnson n’aura finalement jamais vraiment effleuré l’aura féline de Bon Scott, mais sur cette première apparition avec le combo australien, sa voix rocailleuse et abrupte fit largement le boulot et permit surtout aux nombreux fans désemparés d’entrevoir à nouveau la lumière.