The Black keys - Let's Rock

 

 

 

 

 

 

 

   

De qui parle-t-on ? :

Duo américain, actif depuis 2001, composé de Dan Auerbach et Patrick Carney.

 

De quoi parle-t-on ? :

Les Black Keys reviennent au blues et au boogie-rock qui ont notamment fait leur gloire sur l’album El Camino.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Une bonne moitié de cet album permet aisément d’agiter le haut du corps.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Dans l’intensité du rock ou dans la langueur, les Black Keys maitrisent à merveille la science de l’harmonie.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Turn Blue était une tentative de conquête des masses, ce retour au rock risque quelque peu d’éloigner l’oreille du grand public.   

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Rock simpliste à l’odeur de sueur et de bière chaude qui s’inquiète peu de perdre son essence dans les affres de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Les Black Keys avaient rencontré quelques difficultés pour négocier l’après El Camino avec la sortie en 2014 du quelconque Turn Blue. Le duo de l’Ohio s’en remet aujourd’hui aux fondamentaux du rock pour corriger cet écart de conduite.

Let’s Rock démarre sous les meilleurs auspices avec le boogie des tonitruants Shine A Little Light et Eagle Birds. Le brulot Lo/Hi enflamme encore ce nouvel opus avant que le combo n’entame une séquence plus calme, lancée par le blues langoureux de Walk Across The Water et de Tell Me Lies. Jusqu’à la fin de Let’s Rock, les originaires d’Akron soufflent alors le chaud, avec les intenses Go et le final Fire Walk With Me, et le froid, avec la pop éthérée de Sit Around And Miss You et de Breaking Down.

Let’s Rock n’atteindra certes pas le graal de l’originalité, mais ce retour aux bases du rock redonne aujourd’hui foi en l’avenir des Black Keys et permet surtout d’oublier les atermoiements synthpop du pesant Turn Blue.