Kompromat - Traum Und Existenz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Duo français composé du DJ Vitalic, alias Pascal Arbez-Nicolas, et de Rebeka Warrior, alias Julia Lanoë et membre du duo féminin Mansfield. TYA.

 

De quoi parle-t-on ? :

Electro minimaliste et industrielle proche du krautrock germanique des années 80.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Les beats répétitifs et minimalistes filent à la vitesse de la lumière.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Les boucles synthétiques sont simples, mais leur violence impose une écoute assidue.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Un peu trop hardcore pour plaire au grand public, même si Niemand et De Mon Ame A Ton Ame pourraient connaitre un beau succès d’estime.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Electro simpliste et entêtante qui ne perdra son impact destructeur dans le carcan de la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Kompromat, nouveau venu de la scène electro underground berlinoise... que nenni, le chant en allemand est interprété par Rebeka Warrior, alias Julia Lanoë et membre du duo hexagonal Mansfield. TYA, et les boucles synthétiques sont l’œuvre du français Vitalic, alias Pascal Arbez-Nicolas.

Avec Possession, l’album démarre pourtant dans les brumes langoureuses du krautrock. Le puissant et minimaliste Traum Und Existenz nous ramène dans les années 80, à la période où les DAF et les Front 242 régnaient en maitres sur les dancefloor. L’album contient un tube imparable, l’addictif et musical Niemand. L’un des seuls morceaux qui donnent un petit indice sur l’origine du combo est la ballade synthétique De Mon Ame A Ton Ame, chantée en duo avec l’actrice française Adèle Haenel. L’album bastonne ensuite ses beats à grandes vitesse sur les entêtants et industriels Die Tausende Herbste, Herztod et Einfach Da Sein.

En adoptant ce son apocalyptique et ce champ d’expression dans la langue de Goethe, les deux activistes de Kompromat n’ont clairement pas fait le choix de la facilité. Mais qu’à cela ne tienne, la musique de Traum Und Existenz est tout simplement brutale, basique, jouissive et dansante… soit rien de plus que ce que demande habituellement le peuple electro.