Sigur ros - Agaetis byrjun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SIGUR ROS - Starálfur

Je profite de ce dernier billet pour remercier un peu tout le monde, les organisateurs du jeu bien sûr pour m’avoir invité, mais aussi tous les blogueurs participants, pour m’avoir tout d’abord permis de replonger dans quelques souvenirs savoureux de mon passé, mais surtout pour la découverte de ces chansons, de ces albums, voire parfois de ces artistes, que je ne connaissais pas forcément. En attendant une prochaine collaboration, revenons aux choses sérieuses et entrons de plain-pied dans cette dernière catégorie.

Les voyages inoubliables et les autres d’ailleurs sont souvent assez pauvres musicalement. Les producteurs de musiques préférant mettre en avant pendant les périodes de grandes transhumances des tubes indigestes et sans saveur pour amuser les amateurs de clubs de vacances.

Je préfère donc vous parler d’un voyage rêvé, presque acté, mais pour diverses raisons non encore réalisé... l’Islande. Sigur Rós est l’un des rares groupes qui m’a donné envie de découvrir son pays d’origine, suite notamment au superbe film Heima. La dreampop du fantastique Starálfur, issu du lumineux album Ágaetis Byrjun, représente à elle seule l’Islande telle que je l’imagine, ses arpèges et ses multiples ambiances expriment la beauté géologique, la magie des silences, la pureté cristalline et la furie volcanique de l’état insulaire.

Écoutez intensément ce titre et cet album, et peut-être aurez-vous aussi l’impression et surtout l’envie de découvrir cette île nordique hors du commun.