You Tell Me - You Tell Me

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Duo britannique composé de Sarah Hayes, par ailleurs musicienne du combo écossais Admiral Fallow, et de Peter Brewis, moitié du combo anglais Field Music.

 

De quoi parle-t-on ? :

Folk, pop et easy-listening sont au programme de ces compositions chatoyantes et addictives.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Même si elles n’engendrent pas la mélancolie, ces ritournelles oscillent entre langueur et tempo intermédiaire.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Ensemble proche du concept mélodique de la comédie musicale.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Style très mélodique, mais un peu suranné et en dehors des codes musicaux habituels.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Arpèges luxuriants et chants en canon, la compression serait une offense faite à cet opus.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

A défaut d’être très grand, l’album du duo You Tell Me est le premier beau moment de cette nouvelle année 2019.     

A l’écoute de cet opus éponyme, il semblait évident que Peter Brewis, membre avec son frère David des très pop Field Music, et Sarah Hayes, multi-instrumentiste des écossais d’Admiral Fallow, étaient faits pour se rencontrer. Déclinant chacun un penchant pour le folk et pour l’easy-listening jazzy, les deux britanniques s’éclatent dans l’exubérance musicale et dans le chant en canon. Tel un Divine Comedy au féminin, le duo entame l’album dans les arpèges guillerets d’Enough To Notice. En termes d’inspiration l’on peut lointainement imaginer l’américaine Regina Spektor écrire l’une des innombrables comédies musicales de Broadway, mais l’on retient avant tout le talent instillé dans la pop du sympathique Get Out Of The Room, le bucolique Foreign Parts ou encore dans le fabuleux Invisible Ink.

Cette première petite réunion entre amis est donc une réussite. Le travail théâtral à quatre mains et deux voix de You Tell Me réjouira à coup sûr les auditeurs qui ne craignent pas la candeur musicale.