Art brut - Wham! Bang! Pow! Let's Rock Out!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe anglais, actif depuis 2003, emmené par le turbulent Eddie Argos, accompagné de Freddy Feedback, Ian Catskilkin, Charlie Layton et Toby MacFarlaine.

 

De quoi parle-t-on ? :

Tout en conservant ce jeu incandescent, Art Brut travaille un peu plus son punk-rock et améliore du coup son sens de la mélodie.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Le pogo sera encore de rigueur sur la plupart de ces nouveaux morceaux.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

L’on a toujours l’envie de fredonner le flow limpide et grave d’Eddie Argos.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Eddie Argos s’étant légèrement calmé, cette musique devient beaucoup plus audible pour le grand public.

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Toujours sur la barrière du punk-rock mais dans une approche beaucoup plus musicale qui s’altère peu en format compressé.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Perdu de vu depuis 2011 après la sortie du mitigé Brilliant! Tragic!, c’est avec grand plaisir que nous retrouvons aujourd’hui les arpèges barbares du combo londonien Art Brut.

N’y allons pas par quatre chemins, l’intérêt pour ce groupe a toujours tenu à la gouaille gutturale de sa tête de gondole, l’ineffable Eddie Argos. Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out! met encore en avant les qualités de crieur de son leader, même s’il semble que celui-ci montre aujourd’hui un léger signe d’apaisement et une préférence pour le chant plutôt que pour la vindicte. Les tonitruants Hooray! et I Hope You’re Very Happy Together ouvrent ce nouvel opus dans l’ambiance festive des grandes retrouvailles, le quintette arborant un réel entrain et une joie non feinte d’enfin revenir. Le langoureux Good Morning Berlin expose une musicalité pop jusque-là à peine effleurée. Cette impression de recherche mélodique se ressent sur l’ensemble de l’album, les compositions sont moins écrites dans l’urgence, sont plus abouties, plus travaillées, le groupe ajoutant par exemple les cuivres à sa palette de compétences instrumentales. Dans cette belle homogénéité rock l’on retiendra le sautillant She Kissed Me, l’hommage aux regrettés Supergrass, Hospital!, le punk de l’éponyme Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out! ou encore le superbe final, Your Enemies Are My Enemies Too.

Même si l’on se doute qu’Art Brut n’égalera jamais le bonheur sauvage de son furieux premier opus, Bang Bang Rock And Roll, il a malgré tout le mérite de nous offrir aujourd’hui ce petit moment tant recherché de jouissance rock basique et violemment lumineuse.