Declan McKenna - What do you think about the car

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Musicien et chanteur anglais, actif depuis 2015.  

 

De quoi parle-t-on ? :

Pop-rock anglaise comme on l’aime, vive et sans fioritures. L’approche musicale peut rappeler les débuts d’un autre poupon du rock britannique, Jake Bugg.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

Isombard entraine aisément l’auditeur vers la piste de danse, le reste de l’album, enjoué mais demeurant dans un rythme intermédiaire, permet surtout de battre activement de la mesure.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Le public anglais fredonne déjà une bonne moitié de ces mélodies, sorties pour la plupart en singles.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Le public anglais a déjà répondu présent aux assauts harmoniques de Declan McKenna, la France et d’autres pays devraient à leur tour bientôt succomber.  

 

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Un style très « anglais », une voix monocorde, l’ensemble est plutôt bien taillé pour supporter la compression.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en boucle sur ma platine

 

Après quelques singles prometteurs, la nouvelle sensation de la pop anglaise, Declan McKenna, sort enfin son premier opus.

Le vivier du rock anglais est tellement pléthorique que la presse locale s’ébahit quasi quotidiennement de l’émergence de tel ou tel futur espoir. Parmi cette myriade d’artistes, il en est quelques-uns qui confirment, mais la plupart se fracassent violemment sur l’écueil de leur propre déchéance. 

Vainqueur en 2015 du prix du meilleur nouveau talent au festival de Glastonbury, le natif d’Hertfordshire endosse donc aujourd’hui le costume de nouvelle tête de gondole des médias britanniques. Une poignée de singles lumineux, taillés dans la veine aurifère du rock indépendant anglais, semblait justifier cette réputation naissante et cette intense agitation. A l’instar de Jake Bugg il y a maintenant quelques années, Declan McKenna étale au grand jour ses pépites pop-rock explosives et addictives. Les Humongous, Brazil, The Kids Don’t Wanna Come Home, Isombard, Paracetamol et Bethlehem, tous sortis avant ce premier exercice, sont déjà d’énormes tubes outre-manche. Le reste de l’album, inconnu pour la plupart d’entre nous, s’inscrit dans la même mouvance pop mais ralentit un peu le tempo. Ce rythme plus posé permet d’apprécier à sa juste valeur le songwriting rayonnant du jeune britannique et confirme cette fois-ci que les médias anglais ne se sont pas trompés.

Declan McKenna n’a pas encore dix-neuf ans mais démontre déjà une belle assurance et un savoir-faire hors du commun. Son What Do You Think About The Car ? n’est pas d’une très grande originalité, mais la conviction et le plaisir qu’il semble prendre à interpréter ces différentes mélodies suffisent largement à satisfaire nos désirs musicaux.