Formation - Look At The Powerful People

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe anglais mené par les frangins Ritson, Will et Matt, accompagnés de Jonny Tams, Sasha Lewis et Kai Akinde-Hummel.

 

De quoi parle-t-on ? :

Electro-rock puissante qui oscille, parfois dans un même morceau, entre énergie punk et rythme funk.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

La couche d’electro qui habille ce rock joué à grande vitesse, attire aisément l’auditeur vers le dancefloor.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Une chaleur intense et une « douce » odeur de sueur inondera l’atmosphère des concerts de ce combo britannique.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Pleasure et Powerful People pourraient connaitre un beau succès d’estime, mais le propos clairement rock satisfera surtout les amateurs de musique sans concession.

  

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

Electro-rock intense et monocorde plutôt bien adapté au format compressé.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en  boucle sur ma platine

 

Après avoir produit une bonne pelletée de singles, incluant la moitié des titres de ce nouvel opus, et écumé bruyamment depuis quelque temps déjà la scène electro-rock, voici que les frères Ritson, agitateurs en chefs de Formation, s’essayent enfin au format long-playing.

Entre Cold War Kids et Jagwar Ma, entre énergie punk et funk syncopé et entre tradition rock et nouvelles tendances electro, le combo londonien dévoile une partition au groove insoutenable. Les singles Pleasure, Drugs, Powerful People, A Friend et Ring, pour la plupart déjà sortis en 2016, avaient déjà démontré la capacité de Formation à entrainer l’auditeur vers la piste de danse… mais une piste à l’odeur de soufre où la baston et le pogo ne sont jamais très loin. Pour compléter Look At The Powerful People, le quintette britannique ajoute quelques morceaux brillants et fiévreux, comme le brulot rock Back Then et le funk intense d’On The Board et Buy And Sell. Dans cet assortiment volcanique Will et Matt Ritson se permettent juste une petite entorse apaisante sur la magnifique ballade Blood Red Hand

Pour ceux qui veulent améliorer leur expression corporelle, il est conseillé de s’inscrire à cette excellente Formation, certes un peu physique, mais indispensable pour acquérir le sens du rythme et cultiver une certaine forme d’esprit rebelle.