François & the Atlas mountains - Solide Mirage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De qui parle-t-on ? :

Groupe français, actif depuis 2004, dont le grand ordonnateur est le chanteur et musicien François Marry, accompagné d’Amaury Ranger, Jean Thevenin et David Nzeyimana.

 

De quoi parle-t-on ? :

Le groupe de Bristol n’a pas vraiment fait évoluer ce style toujours à la limite entre chanson française et arpèges anglo-saxons.

 

Rythme :

-          Je me suis endormi dans mon fauteuil

-          Ne me perturbe pas quand je lis en même temps

-          Mes pieds se mettent à bouger

-          Je me lève et je fais la danse de l’épaule

-          Mes enfants sautent comme des cabris dans la pièce

François Marry fait pourtant quelques efforts rythmiques sur le rock échevelé de Bête Morcelée ou l’electro d’Apres Après, mais Solide Mirage évolue globalement dans un rythme de croisière plutôt langoureux.

 

Accessibilité :

-          Après plusieurs écoutes je n’ai toujours pas saisi la mélodie

-          Plusieurs écoutes sont nécessaires avant d’apprécier la mélodie

-          Mélodie agréable mais sans aspérité

-          Les refrains entrent directement dans ma tête

-          Que des hits taillés pour les stades

Un savant dosage entre complexité et simplicité, mais surtout une grande maitrise de la fluidité mélodique.

 

Audience :

-          Musique que madame me demande de réécouter

-          Peut-être écouté en famille sans déranger madame

-          Madame s’en va quand je l’écoute

-          Tellement bizarre que je fais attention d’être seul pour l’écouter

-          Tellement bruyant que mes voisins ne me parlent plus

Grand Dérèglement et Tendre Est L’âme devraient asseoir un peu plus la renommée des Frànçois & The Atlas Mountains.

  

Qualité audiophile :

-          J’ai l’impression que c’est mon voisin qui écoute l’album

-          Le format MP3 n’altérera pas trop l’écoute

-          S’écoute impérativement en format non compressé (CD ou autre)

La compression n’altère pas cette pop synthétique et aérienne faite pour magnifier le chant de François Marry.

 

Conclusion :

-          Je l’ai écouté une fois mais c’est une fois de trop

-          Après plusieurs écoutes j’ai du mal à m’y faire

-          Je l’écoute facilement mais sans émotion

-          J’ai beaucoup de plaisir à l’écouter

-          Il tourne en  boucle sur ma platine

 

De la chanson française assaisonnée à la pop anglaise, voici le menu savoureux que nous propose le génial François Marry.

L’excellent Piano Ombre avait déjà mis en lumière ce groupe jusque là méconnu, Solide Mirage devrait intensifier l’aura populaire des Frànçois & The Atlas Mountains. Il n’y a pourtant pas de single aussi évident que La Vérité sur ce nouvel opus, mais le constat alarmiste du Grand Dérèglement et les « Eeyou Eeyou » du synthétique Tendre Est L’âme devraient aisément satisfaire les auditeurs les plus récalcitrants. L’ombre du grand frère Dominique A plane sur le chant nonchalant de François Marry sur l’exotique Apocalypse A Ipsos. 1982 et 100 000 000 plongent Solide Mirage dans une langueur agréable et apaisante. Les boucles synthétiques tribales d’Apres Après sonnent le réveil et marquent l’intérêt prononcé de François Marry pour quelques légendes de la scène electro, les britanniques d’Autechre et d’Aphex Twin. Le natif de Saintes nous surprend sur le morceau suivant, le rock sauvage de Bête Morcelée dénote dans l’ambiance feutrée et rafraichissante de Solide Mirage. Le rythme caribéen de Jamais Deux Pareils remet cet album sur les rails de la fragilité pop. Solide Mirage se termine en beauté dans la douceur des deux ballades Le Perpétuel Eté et Rentes Ecloses.

François le français justifie pleinement le titre de ce nouvel album, la musique des Frànçois & The Atlas Mountains est un mirage sublime qui accroit sa consistance au fur à mesure qu’on l’écoute.